Groupe Renouveau Bordeaux - Février 2022

Pour une politique de stationnement équitable à Bordeaux

Depuis quelques mois, la question de l'extension du stationnement payant aux quartiers encore gratuits en périphérie est revenue sur le devant de la scène, provoquant inquiétudes et incompréhensions des riverains et des associations engagées sur la question.

La majorité municipale devait présenter une politique de stationnement payant finalisée lors du conseil municipal du 12 décembre dernier. Cependant, il n'en a rien été et nous sommes toujours dans le flou sur cette question.

Lors de ce conseil, Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, nous a appris que les solutions qui seront retenues à Caudéran, Saint-Augustin et pour les rues périphériques aux Boulevards, le seraient finalement en fonction de la majorité exprimée dans le cadre du questionnaire distribué pour la concertation sur le stationnement. Ce qui signifie que le courrier, contesté et contestable de consultation, adressé par la poste de manière non nominative à certains foyers de ces quartiers, passerait du statut de consultation à référendum de fait. Nous dénonçons une telle méthode, simulacre de démocratie puisqu'à aucun moment les habitants n'ont été informés de la véritable finalité de cette consultation qui par ailleurs n'a pas touché tous les habitants concernés. C'est pourquoi, nous avons demandé au Maire de Bordeaux l'organisation d'un véritable référendum local sur la question.

Afin d'apaiser les débats, cette question du stationnement nécessite de l'écoute et de la concertation mais aussi la prise en considération des inégalités de mobilité sur le territoire et des modes de vie différents des Bordelais. Indéniablement, un traitement différencié s'impose au regard de l'écart significatif de l'équipement en voiture qui existe entre l'intra et l'extra boulevard (enquête ménages 2017 : 1,25 extra-boulevards et entre 0,5 et 1 en intra- boulevards) et des disparités en termes de solutions de mobilités, en particulier de transports en commun.

Aussi, nous avons soumis à la majorité municipale des propositions simples et pragmatiques, qui visent deux objectifs : équité entre Bordelais et prise en compte des situations différentes sur le territoire. Notre proposition est simple : une création de trois zones de stationnement avec la zone rouge pour l'hyper-centre, une zone pour l'intra-boulevard et une troisième zone avec tarif résident adapté en prenant en compte l'usage d'une deuxième voiture.
Des propositions qui visent à accompagner en douceur le changement et la réalisation du plan des mobilités de la Métropole.